Après leur victoire à l'Eurovision, les Kalush Orchestra chantent à la frontière polonaise

Les membres de Kalush Orchestra, quelques minutes après leur victoire - Marco Bertorello - AFP
Les membres de Kalush Orchestra, quelques minutes après leur victoire - Marco Bertorello - AFP

876450610001_6306322395112

Quelques jours après leur triomphe à l'Eurovision, samedi soir à Turin, le groupe Kalush Orchestra est de retour en Ukraine.

Le groupe a interprété sa chanson mêlant rap et folklore, Stefania, à la frontière ukraino-polonaise, brandissant un drapeau aux couleurs de l'Ukraine.

Le groupe a diffusé dimanche le clip de sa chanson, tourné dans les villes de Boutcha, Irpin, Gostomel et Borodyanka, très touchées par la guerre.

"Aidez l'Ukraine"

Oleh Psiuk, leader du groupe, a écrit la chanson Stefania en hommage à sa mère. Le titre est, depuis l'invasion russe fin février, devenu un symbole. Les Kalush Orchestra veulent faire de leur chanson, un hymne de la victoire contre la Russie.

"Bien qu'il n'y ait pas de paroles sur la guerre dans la chanson, beaucoup de gens ont commencé à l'associer avec notre mère l'Ukraine, ont-ils ainsi expliqué sur YouTube. En plus de cela, la société a commencé à l'appeler un hymne de notre guerre. Mais si Stefania est maintenant un hymne de notre guerre, je voudrais qu'elle devienne l'hymne de notre victoire".

À l'issue de leur prestation, en milieu de soirée, le leader de la formation Oleh Psiuk s'est écrié: "S'il-vous-plaît, aidez l'Ukraine et Marioupol! Aidez Azovstal".

L'année prochaine, à Marioupol

Gagnante à l'Eurovision, l'Ukraine doit accueillir le concours l'année prochaine. Même si le pays n'a pas l'obligation d'organiser l'Eurovision 2023, le président Zelensky compte bien être le pays hôte, pour la troisième fois de son histoire.

"Nous ferons de notre mieux pour accueillir un jour les participants et les invités de l'Eurovision dans la ville ukrainienne de Marioupol. Libre, pacifique, reconstruite!", a-t-il déclaré au lendemain de la victoire de Kalush Orchestra.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles