Après Thuram, Ménès cible un "racisme anti-blanc" dans le foot et s'attire des critiques

Pierre Ménès

RACISME - Lilian Thuram a beau avoir précisé sa pensée, sa sortie sur le racisme et le sentiment de supériorité des Blancs sur les Noirs continue d’alimenter le débat. Le célèbre consultant Pierre Ménès, qui s’est montré particulièrement désabusé face aux déclarations du champion du monde 98 a pour sa part pointé le problème du “racisme anti-blanc”. Et suscité lui aussi une vague de réprobation.

J’ai pas envie de parler de cela avec lui”, a débuté le journaliste sur le plateau de Cnews en ce samedi 7 septembre, avant de poursuivre : “parce que moi je vais lui dire ce que je vais vous dire là : le vrai problème, en France, dans le foot en tout cas, c’est le racisme anti-blanc.” Une prise de position qui n’est pas nouvelle du côté du chroniqueur qui officie habituellement sur le plateau du Canal Football Club.

J’invite les gens à prendre leur voiture et aller faire le tour des matches en région parisienne le week-end. (...) Allez voir ces matches-là et comptez les blancs sur le terrain en général il y a le gardien de but et l’arrière droit” a-t-il ajouté, comme vous pouvez le voir ci-dessous, suscitant une vague de critiques autour de la table.

Et le journaliste d’appuyer son discours avec la mésaventure de son propre fils dans un club de la région parisienne. “J’ai essayé de mettre mon fils au foot, il n’avait aucun talent. Mais au bout de deux fois, il a voulu arrêter. Il m’a dit ‘papa on ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne joue pas avec moi, on ne prend pas la douche avec moi…’”, a-t-il raconté comme pour montrer la prétendue difficulté pour un enfant blanc de s’intégrer dans un club de football...

Des déclarations qui ne passe pas inaperçues

Des propos qui on évidemment trouvé de l’écho sur (...)

Lire la suite sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :