Après sept semaines de coma elle fait une découverte bouleversante à son réveil

Tout a commencé en juillet 2021. Laura Ward est tombée malade après avoir contracté le Covid. Admise à l'hôpital pour des difficultés respiratoires, l'assistante pédagogique a été placée dans le coma. Sept semaines plus tard, le 30 septembre, la jeune femme de 33 ans s'est réveillée. En ouvrant les yeux, elle a fait une découverte bouleversante : sans le savoir, elle avait accouché de sa fille, Hope. Selon le Mirror, le bébé est né par césarienne à la 31ème semaine de grossesse, soit deux mois avant le terme, prévu le 15 octobre. "Je n'ai aucun souvenir de sa naissance mais c'était incroyablement émouvant de la tenir dans mes bras" a confié la maman au quotidien.

Consciente mais toujours alitée, Laura ne pouvait ni parler ni bouger : "J'étais encore attachée à de nombreux tubes. Je n'arrivais qu'à hocher la tête." À l'époque, son compagnon, John Leece, a attendu qu'elle retrouve ses fonctions pour baptiser leur fille : "Hope était le prénom parfait à nos yeux." Après son miraculeux retour à la vie, la Britannique a suivi une longue rééducation. Son hospitalisation a d'ailleurs duré 15 longues semaines. "J'ai dû apprendre à me nourrir et à me brosser les dents. Toutes les choses que vous apprenez en tant que petit enfant" a-t-elle ainsi avoué, précisant qu'elle n'a recommencé à marcher qu'au mois de décembre.

Sortie du coma, elle retrouve ses proches

Grâce aux efforts du personnel médical, Laura a pu rentrer chez elle quelques jours (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE. "Mon mari m'a quittée pour la réfugiée que j'ai accueillie à la maison"
TÉMOIGNAGE. "Dotée de deux utérus, j'ai accouché de deux bébés dans la même année"
Il déteste le prénom choisi par sa femme et hésite à signer l'acte de naissance de leur fille
Il aura suffi d'une nuit pour que la mère courage se transforme en meurtrière
Atteint d'une maladie rare ce bébé a la peau aussi fragile que les ailes d'un papillon