Après Sarah Abitbol, une autre patineuse brise la loi du silence et accuse son ancien entraîneur

L’omerta se brise petit à petit dans le monde du sport. Après le récit glaçant de Sarah Abitbol qui accusait son ancien entraîneur de l’avoir violée au début des années 1990, alors qu’elle était âgée de 15 ans, c'est au tour d’une autre patineuse de prendre la parole. Dans les colonnes de L’Équipe ce mercredi 12 février, la Belge Nancy Sohie accuse Jacques Mrozek, son ancien coach, d’avoir abusé d’elle pendant quatre ans, lorsqu’elle était encore mineure. Dans l’entretien accordé à nos confrères, l’ancienne patineuse raconte comment l’emprise psychologique que cet homme avait sur elle : « Il m’invitait souvent dans sa caravane pour écouter de la musique. C’est là que l’approche a commencé. Il a commencé à m’embrasser. J’avais 14 ans. Moi j’étais amoureuse, je l’ai vécu comme une histoire d’amour mais une histoire cachée que je ne pouvais pas raconter. J’ai eu mon premier rapport avec lui à 14 ans et demi, le 17 août 1982 (il avait alors 32 ans) », confie-t-elle à nos confrères.

À l’époque, Nancy Sohie pensait en effet qu’elle formait un couple avec son entraîneur : « En public, il n’avait jamais un geste d’affection, on ne s’embrassait jamais. Pas de mot doux. En revanche, il m’a initiée sexuellement (…) Il m’a volé mon adolescence », affirme-t-elle aujourd’hui. Comme pour l’entraîneur de Sarah Abitbol, Jacques Mrozek avait toute la confiance des parents de Nancy Sohie. Il est parvenu à isoler la jeune patineuse de tout le monde, sans qu’elle s’en rende compte : « Je n’avais ni

Retrouvez cet article sur GALA

Catherine Lara et Samantha en couple depuis 25 ans : “J’ai découvert qu’il était possible d’aimer passionnément mais sereinement”
Melania Trump snobée par Anna Wintour : ses amis crient au scandale
Meghan Markle : Harry sait à quoi s’en tenir pour la Saint-Valentin
VIDEO - Aïssa Maïga, très émue, se confie sur son enfance après l’assassinat de son père
Brigitte Macron "indispensable" à son mari : l'étonnante prise de position d'un député de la majorité