Après des records, les prix des carburants au plus bas depuis près de 3 mois

Une remise de 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre (Photo by LOIC VENANCE / AFP).
LOIC VENANCE / AFP Une remise de 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre (Photo by LOIC VENANCE / AFP).

LOIC VENANCE / AFP

Une remise de 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre (Photo by LOIC VENANCE / AFP).

INFLATION - Un repli qui se confirme de semaine en semaine. Après avoir atteint des records à la fin du mois de juin 2022, les prix moyens des carburants routiers vendus en France ont poursuivi leur repli la semaine dernière, dans le sillage des cours du pétrole sur les marchés internationaux.

Selon des données publiées par le ministère de la Transition écologique ce lundi 1er août, le gazole valait ainsi 1,8782 euro le litre en moyenne, en recul de 5,61 centimes par rapport à la semaine précédente. Le super sans plomb 95 était pour sa part vendu 1,8448 euro (-7,92 centimes) et le super sans plomb 95-E10 1,8082 euro (-6,21 centimes).

Les prix sont ainsi largement redescendus de leurs récents sommets alors qu’ils dépassaient encore les 2 euros en moyenne début juillet, comme vous pouvez le voir dans notre graphique ci- dessous.

L’évolution des prix des carburants dans les stations-service depuis le début de l’année 2022.
Le HuffPost L’évolution des prix des carburants dans les stations-service depuis le début de l’année 2022.

Le HuffPost

L’évolution des prix des carburants dans les stations-service depuis le début de l’année 2022.

Les cours du pétrole, qui avaient bondi à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, se sont quelque peu apaisés récemment. Les marchés craignent une récession économique aux États-Unis et l’épidémie de Covid-19 en Chine ou au Japon, grand consommateur de pétrole.

En France, les prix prennent actuellement en compte une ristourne de 18 centimes par litre de carburant en métropole continentale. Pour l’avenir, l’Assemblée nationale a récemment adopté un second volet des mesures en soutien au pouvoir d’achat, qui prévoit une remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre.

Le groupe TotalEnergies a de son côté annoncé une remise de 20 centimes d’euros à la pompe entre septembre et novembre dans toutes ses stations-service françaises, puis de 10 centimes par litre sur le reste de l’année.

À voir également sur Le HuffPost : Le gouvernement épinglé pour ses voitures à l’arrêt moteur allumé

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles