Après « Ramenez la coupe à la maison », Vegedream dévoile « Merci les Bleus »

Vegedream dévoile ce 28 décembre son single « Merci les Bleus ».
Instagram @vegedream Vegedream dévoile ce 28 décembre son single « Merci les Bleus ».

MUSIQUE - Malgré la défaite, les joueurs français ont eu leur morceau. Quatre ans après son tube Ramenez la coupe à la maison, titre en hommage aux Bleus après leur victoire au Mondial 2018, Vegedream a dévoilé ce mercredi 28 décembre son single Merci les Bleus. Cette fois, le rappeur salue le parcours de l’équipe de France de football lors du Mondial 2022.

Vegedream avait déjà dévoilé de nombreux extraits du titre sur les réseaux sociaux, ce qui avait rendu les internautes particulièrement impatients. Merci les Bleus est, pour le moment, uniquement disponible sur les plateformes digitales.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Ainsi, malgré la défaite de la France face à l’Argentine (3-3, 4-2 tab), Vegedream a tenu à remercier les joueurs français et, comme en 2018, le rappeur cite le nom de chaque membre des Bleus. « À l’attaque, en défense, oh Antoine Griezmann, même au milieu de terrain, Antoine Griezmann », peut-on entendre dès le début de la chanson, en référence au changement de poste du joueur de l’Atlético Madrid.

Dayot Upacemaco et Kylian Mbappé sont également mis en avant dans le single. Meilleur buteur de la compétition et auteur d’un triplé en finale, l’attaquant du PSG mérite largement sa dédicace. « Kyky, oh, personne n’a ton niveau... Kyky, la légende, la tour de contrôle... Kyky de Bondy... », salue le rappeur.

Et même s’il n’est pas parvenu à marquer de but décisif lors de la prolongation en finale, sa frappe ayant été repoussée par le mollet d’Emiliano Martinez, Randal Kolo Muani a tout de même droit à son couplet. « Kolo, Muani, Randal Kolo Muani, il a sonné la révolte, Randal Kolo Muani, il a fait trembler la défense, Randal Kolo Muani, personne ne l’impressionne. » S’ensuivent notamment un clin d’œil à Olivier Giroud et l’hommage au sélectionneur, Didier Deschamps.

Extrêmement populaire en France et en Afrique francophone, Vegedream a récolté 430 millions de vues avec le clip de Ramenez la coupe à la maison. Reste à savoir si Merci les Bleus aura le même accueil.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi