Après PSG-Juventus, deux supporters italiens jugés pour des actes de racisme

Sur ces images partagées sur les réseaux sociaux, plusieurs supporters de la Juve ont été filmés alors qu’ils s’adonnaient à des cris de singe et des saluts nazis.
Capture d’écran Twitter Sur ces images partagées sur les réseaux sociaux, plusieurs supporters de la Juve ont été filmés alors qu’ils s’adonnaient à des cris de singe et des saluts nazis.

Capture d’écran Twitter

Sur ces images partagées sur les réseaux sociaux, plusieurs supporters de la Juve ont été filmés alors qu’ils s’adonnaient à des cris de singe et des saluts nazis.

JUSTICE - Des travées du Parc au banc des accusés. Après des actes racistes au Parc des Princes lors du match entre le Paris Saint-Germain et la Juventus Turin, deux supporters de la « Vieille Dame » seront jugés à Paris a appris l’AFP ce vendredi 9 septembre vendredi auprès du parquet de Paris.

Trois personnes majeures et un mineur avaient été interpellés mardi soir à Paris après visionnage de vidéos montrant des supporters italiens faisant des saluts nazis ou poussant des cris de singe dans l’enceinte du Parc. Identifiés via les images des caméras de vidéosurveillance de la police installées dans le stade, ces quatre hommes se trouvaient dans le carré réservé aux supporters de la Juve, avait précisé une source policière.

Toutefois, le parquet de Paris a indiqué que seul deux des trois majeurs avaient été convoqués à une date pas encore déterminée pour être jugés par le tribunal correctionnel de la capitale, l’un pour « injure publique à caractère raciste » et l’autre pour « apologie de crime contre l’humanité ».

Concernant le troisième majeur, la procédure a été classée sans suite faute d’infraction suffisamment caractérisée, selon le parquet. Concernant le mineur, la procédure pour « injure publique » a été classée sans suite « sous condition d’interdiction de paraître en Île-de-France pendant six mois », a encore précisé le ministère public.

L’UEFA a annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire, avec la désignation d’un « inspecteur » chargé d’enquêter sur les « soupçons de comportement discriminatoire de supporteurs de la Juventus » lors de la rencontre, remportée par le PSG (2-1) en ouverture de la Ligue des champions 2022-2023.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi