Après ses propos polémiques sur le Nouvel an, Gims taclé par un célèbre rappeur rival : "grand pitre"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française
  • Gims
    Chanteur et rappeur congolais

Il en a eu assez qu'on lui souhaite la bonne année, alors Maître Gims a partagé une vidéo, le 1er janvier dernier, pour demander à ses fans, surtout les musulmans, de ne plus le faire, au motif que ce ne sont pas leurs croyances. Sur la Toile, l'interprète de "Sapés comme jamais" a assuré : "Les muslims, on a la même conviction, arrêtez avec cela. Les frères, ne faites pas ça. Venez, on se concentre sur nos trucs à nous. Restons forts sur nos valeurs".

Et naturellement, ces propos ont créé la controverse, d'autant qu'ils ont été pointés du doigt par des personnalités politiques - Marine Le Pen et Eric Zemmour en tête - mais aussi Marlène Schiappa qui a demandé à Valérie Pécresse (soutenue par le rappeur) de condamner, ce qu'elle a fait.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles