Après les propos de Mélenchon sur la police qui "tue", Estrosi appelle à le "mettre hors d'état de nuire"

Christian Estrosi le 7 juin 2022 sur BFMTV - BFMTV
Christian Estrosi le 7 juin 2022 sur BFMTV - BFMTV

Des propos qui n'en finissent plus de faire réagir. Après le décès d'une passagère dimanche à Paris, visée par des tirs de policiers qui expliquent que le véhicule aurait refusé d'obtempérer à un contrôle, Jean-Luc Mélenchon s'est fendu d'un tweet indiquant "la police tue" ce lundi. Sa réaction est jugée sévèrement par Christian Estrosi

"Ces propos de Jean-Luc Mélenchon sont aujourd'hui inqualifiables. Il faut aujourd'hui dans la vie politique, les personnages qui s'expriment de cette façon-là sur la police, les mettre hors d'état de nuire. S'attaquer à la police, c'est nuire à la République. C'est nuire à la démocratie, c'est nuire à des hommes et des femmes qui se sont engagés", juge le maire de Nice ce mardi matin sur BFMTV-RMC.

"La justice se fait dans un tribunal"

Le patron de La France insoumise assume de son côté. "Nous ne voulons pas vivre dans un champ de tir. Le policier a tiré, une jeune femme de 21 ans est morte. De quoi était-elle coupable?", a-t-il répondu ce mardi sur France Inter.

Alors que 3 policiers ont été placés en garde à vue et que l'IGPN a été saisie, Christian Estrosi refuse de prendre parti sur le fond de l'affaire

"On ne jugera pas ce matin, la justice se fait dans un tribunal, il y a présomption d’innocence", avance encore le président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur notre antenne.

Ce fait divers n’est pas sans rappeler "l'affaire du Pont-Neuf" qui a eu lieu en avril dernier. Un policier avait ouvert le feu sur une voiture qui prenait la direction du Pont-Neuf, en plein Paris, pour tenter d’échapper à un contrôle, tuant deux de ses occupants et blessant une troisième personne. Le policier auteur des tirs a par la suite été mis en examen. Jean-Luc Mélenchon avait alors qualifié Alliance, le principal syndical de police, de "factieux" qui "réclame de pouvoir tirer sur les gens".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles