Après la polémique de la diffusion de Nadal-Djokovic sur Prime Video, Marion Bartoli se paie France Télévisions (VIDÉO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prime Video et France Télévisions continuent de s'envoyer des piques. Mardi dernier, Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont affrontés dans un match au sommet en quart de finale de Roland-Garros. Une rencontre que tout le monde attendait, notamment les diffuseurs de la compétition que sont Prime Video et France Télévisions. Finalement, c'est la plateforme de streaming qui avait obtenu le droit de retransmettre la confrontation, au détriment du service public.

Une programmation qui a suscité la colère chez Delphine Ernotte. Mardi 31 mai, Le Figaro a en effet dévoilé les propos tenus par la présidente de France Télévisions lors d'un conseil d'administration : "C'est un bien mauvais coup porté à notre partenariat, alors que nous participons depuis des années à exposer et populariser le tournoi auprès de tous les Français. Je trouve extrêmement choquant de privilégier un acteur américain comme Amazon au détriment du service public, surtout sur un événement financé en tout ou partie par de l'argent public."

À lire également

Tennis... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles