Après Nicolas Sarkozy, la Première ministre Élisabeth Borne souhaite rencontrer François Hollande

© Jacques Witt/SIPA

François Hollande aura lui aussi le droit à sa rencontre avec la Première ministre Élisabeth Borne . Du moins, c’est ce qu’elle souhaite. Dimanche 4 décembre, dans les colonnes du Figaro , elle a confié vouloir s’entretenir avec l’ancien président de la République socialiste. « J'ai rencontré mes prédécesseurs. C'est important, quand vous êtes dans des responsabilités comme celles que j'exerce d'écouter tous ceux qui ont de l'expérience. Y compris les présidents de la République », a-t-elle déclaré. La Première ministre a insisté sur l’importance de cette écoute. « J'aurai aussi l'occasion de rencontrer François Hollande. Tous ceux qui ont l'expérience de la gestion de l'état, c'est important d'écouter ce qu'ils ont à nous dire », a-t-elle conclu.

« Elle n’est pas juste là pour gérer les affaires courantes »

Ces déclarations interviennent une semaine après les révélations par Le Parisien d’un déjeuner entre la Première ministre Élisabeth Borne et l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy. Pourtant voulu discret à l’abri des regards, ce déjeuner a suscité de nombreuses interrogations concernant un possible rapprochement entre le camp macroniste et Les Républicains, par le biais de l’ancien chef de l’État. « Elle n’est pas juste là pour gérer les affaires courantes, elle n’a pas oublié qu’elle est aussi cheffe de la majorité. Et, si elle veut compter pour la suite, vaut mieux être en bons termes avec Sarkozy », a décrypté « un poids lourd de l’exécutif », pour Le P...


Lire la suite sur LeJDD