Après la mort d'Elijah Cummings, Trump laudatif et respectueux

Le HuffPost avec AFP
Très critique de Donald Trump, Elijah Cummings était un élu emblématique dans la camp démocrate à la Chambre des représentants.

ÛTATS-UNIS - Elijah Cummings, un élu démocrate du Congrès américain très respecté qui jouait un rôle crucial dans l’enquête visant à la destitution du président Donald Trump, est décédé ce jeudi 17 octobre à l’âge de 68 ans, selon son bureau.

L’élu du Maryland à la Chambre des représentants est décédé à l’hôpital Johns Hopkins de Baltimore “de complications liées à des problèmes de santé de longue date”, selon un communiqué.

Élu noir emblématique de la chambre basse, où il siégeait depuis 1996, et président de la puissante commission de supervision de l’exécutif, il occupait un rôle central dans l’enquête sur le président américain, dont les démocrates souhaitent la destitution. Il s’était ces derniers mois souvent opposé au président américain, qui l’avait lui-même violemment critiqué.

“Impossible à remplacer”

Donald Trump a mis jeudi de côté sa querelle avec l’élu et présenté ses “chaleureuses condoléances à la famille et aux nombreux amis du représentant Elijah Cummings”. “J’ai pu me confronter en personne à la force, la passion et la sagesse de ce dirigeant politique très respecté. Son travail et sa voix sur tant de fronts différents seront très difficiles, sinon impossibles à remplacer!”, a tweeté le président américain.

La circonscription d’Elijah Cummings couvrait une large partie de Baltimore, ville industrielle majoritairement noire, minée par les problèmes sociaux, la drogue et la violence. En juillet, Donald Trump avait décrit la ville de Baltimore comme “un bazar infesté de rats et de rongeurs”, mettant en cause Elijah Cummings.

Hommages unanimes et drapeaux en berne

Sans répondre directement au président, l’élu avait déclaré que les...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post