Après Morano, la guerre entre "Valeurs actuelles" et "Quotidien" continue

valeurs actuelles

MÉDIAS - Nouvelle passe d’armes entre Valeurs actuelles et “Quotidien”. Ce mercredi 20 novembre, l’émission de TMC a publié sur ses réseaux sociaux le dernier numéro du magazine ultra-conservateur, la veille de sa sortie en kiosques.

À la Une de cette édition: “La tyrannie des bien-pensants”, une enquête d’une douzaine de pages consacrée à l’émission “Quotidien”, “la machine infernale de Yann Barthès”. “Propagande, humiliations, ‘fake news’... Comment les têtes à claque du politiquement correct font la loi”, écrit encore VA en accroche, qui publie en appoint trois autres articles: “Les victimes quotidiennes de ‘Quotidien’”, “Les petits mensonges de ‘Quotidien’”, et “Yann Barthès, empereur de la France d’en haut”.

“Gardez vos 5€50. Demain, n’achetez pas le journal d’extrême droite Valeurs actuelles et lisez GRATOS le dossier bidon qu’il nous consacre dès aujourd’hui”, écrit ainsi Yann Barthès sur son compte Instagram, indiquant qu’un lien est disponible dans une story publiée sur le compte officiel de “Quotidien”. Sur ce lien, un message “Téléchargez (gratuitement) l’article” renvoie vers une page WeTransfer permettant aux 770.000 abonnés du compte de télécharger le numéro.

Le directeur de la rédaction de Valeurs actuelles, Geoffroy Lejeune, ainsi que le directeur adjoint, Denis Tugdual, sont rapidement montés au front pour dénoncer “un délit”, “une atteinte à une œuvre intellectuelle” de la part de “Quotidien”.