Après une manucure, elle développe un cancer de la peau

![CDATA[Shutterstock]]

Juste avant Thanksgiving, Grace Garcia, âgée de 50 ans, se rend dans un salon d'esthétique pour se faire faire les ongles. Son adresse habituelle n'a plus de place, alors elle change, et la manucure ne se passe pas vraiment comment prévu, au point qu'elle a développé un cancer de la peau, raconte le site WebMD.

Pendant le soin, Grace Garcia est coupée au doigt. Comme elle n'est pas sûre que les instruments aient été correctement désinfectés avant usage, elle utilise une crème antibiotique locale pour traiter la plaie pendant quelques jours. Mais sa blessure a du mal à guérir, et finit par se refermer en formant une bosse sombre, la zone devient douloureuse.

Un cancer lié au papillomavirus

Inquiète, elle se rend chez le médecin qui estime que la bosse est due à un frottement d'écriture. C'est seulement lors d'un rendez-vous chez sa gynécologue, cinq mois plus tard, que Grace Garcia reparle de cet incident et se voit conseiller d'aller consulter un dermatologue. D'autant qu'une sorte de verrue s'est développée à cet endroit de son doigt.

Après une biopsie, on lui révèle qu'elle souffre d'un cancer très commun, un carcinome épidermoïde, qui se manifeste par la croissance rapide et anormale de cellules squameuses (on l'appelle d'ailleurs aussi carcinome spinocellulaire). Sa cause la plus fréquente est l'exposition régulière au soleil ainsi que le bronzage en cabien. En revanche, dans le cas de cette femme, la cause est extrêmement rare : le papillomavirus. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Quelles sont les conséquences des brusques changements de températures sur notre santé ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 16 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Blue Monday 2023 : c'est quoi ? Pourquoi est-ce le jour le plus déprimant de l'année ?
Déprime ou dépression, quand consulter ? Les réponses d'une psychologue
Blue Monday : 14 solutions naturelles antidéprime pour retrouver le moral