Après la manifestation de jeudi, le parquet de Paris ouvre une enquête pour "violences volontaires" par des membres des forces de l'ordre

franceinfo

Au lendemain d'une manifestation contre le projet de réforme des retraites à Paris, le parquet de Paris a annoncé à franceinfo, vendredi 10 janvier, l'ouverture d'une enquête pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique" au sujet d'un incident dont la vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle a été confiée à l'IGPN.

L'enquête concerne une vidéo dans laquelle un policier semble tirer à bout portant sur des manifestants avec une arme ressemblant à un LBD, lors d'une altercation. Dans une déclaration à l'AFP, la préfecture de police a qualifié cette vidéo de "parcellaire et sortie de son contexte", celui de "violents heurts" dans le secteur de la gare Saint-Lazare pendant la manifestation. La préfecture avait fait état de 27 interpellations, jeudi soir, et de 20 manifestants et 16 membres des forces de l'ordre blessés.

Dans un premier temps, une source judiciaire a indiqué, par erreur, à franceinfo l'ouverture d'une seconde enquête après la diffusion d'une vidéo montrant une manifestante frappée à coups de matraque. Il n'en est rien : il n'y a bien qu'une seule enquête ouverte pour l'instant.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi