Après l'ouragan Dorian, la tempête Humberto souffle sur les Bahamas

Une nouvelle tempête tropicale, baptisée Humberto a touché samedi le nord des Bahamas. 

Une nouvelle tempête tropicale, baptisée Humberto a touché samedi le nord des Bahamas, moins de deux semaines après le passage de l'ouragan Dorian, dont les dégâts ont "horrifié" le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en visite dans l'archipel. Toutefois, Humberto a été loin de causer autant de dégâts que Dorian: selon le Centre national des ouragans (NHC) américain, l'épicentre de la tempête est cette fois passé à environ 135 kilomètres au nord d'Abaco, île dévastée par le passage de Dorian qui a fait au moins 52 morts dans l'archipel il y a près de deux semaines.

Humberto et ses vents soufflant à 95 km/h a donc léché le nord des Bahamas et s'éloignait samedi soir. La tempête devrait se renforcer dans les heures à venir mais devrait épargner la Floride, passant au large. "Aucune brusque montée des eaux n'est à prévoir dans le nord-ouest des Bahamas du fait de ce système dépressionnaire", a estimé le NHC, une bonne nouvelle pour les résidents d'Abaco et de Grand Bahama dont les maisons ont été endommagées par l'ouragan Dorian et ses vents atteignant jusqu'à 295 km/h. Cependant, de 5 à 10 cm de pluie sont attendus. "Je sais que ce n'est pas quelque chose que les gens à Abaco et Grand Bahama ont envie d'entendre, mais la tempête va amener de fortes pluies sur les îles des Bahamas", a insisté Shavon Bonimy, météorologue à Grand Bahama, auprès du journal Nassau Guardian. "Donc nous devons nous préparer".

"Enfer"

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en visite dans l'archipel, s'est ému sur Twitter des dégâts visibles sur les îles Abaco, peu après y avoir atterri samedi. "Je suis horrifié par le niveau de dévastation", a-t-il témoigné. "L'ouragan Dorian n'était pas de catégorie 5, mais de catégorie(...)


Lire la suite sur Paris Match