Après l'appel d'Emmanuel Macron, Didier Raoult remporte une première bataille importante

« Dans le cadre de l'urgence sanitaire, l'hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à Olivier Véran pour son écoute. » Le professeur Didier Raoult a savouré sa victoire sur son compte Twitter ce jeudi 26 mars. La veille, le médecin avait décidé de quitter le Conseil scientifique consulté par l’Élysée. L’une des causes de son départ était une divergence de points de vue au sujet de l'hydroxychloroquine qu’il avait décidé de prescrire à ses patients atteints du coronavirus. Un choix qui avait fait débat et pour lequel il avait été critiqué, notamment par Michel Cymes. Le traitement a pourtant fait des heureux comme Christian Estrosi et son épouse Laura Tenoudji. Selon Paris Match, depuis un moment la conviction du chef de l’État est qu’il faut écouter le docteur qui ne fait pas l’unanimité. Il aurait beau l’avoir « ordonné », Emmanuel Macron a mis un peu de temps à se faire entendre. C’est d’abord sur les conseils de son épouse qu’il aurait tendu la main à Didier Raoult.

« Les avis divergent au cœur même de l'Etat, au point que Brigitte puis Emmanuel Macron, déboussolés, ont pris soin d'appeler le virologue », écrivait Paris Match le 25 mars. La prescription de la chloroquine est désormais possible pour les patients atteints du coronavirus « dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile », selon le décret du 25

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO - Olivier Véran “challengé” par Léa Salamé : tension sur le plateau de France 2
Shy'm explique les secrets de sa scène de nu dans Profilage
Qui est Julie, la jeune fille de 16 ans, décédée du coronavirus
Meghan Markle et Harry installés à Los Angeles : la reine à nouveau trahie, son entourage « choqué et horrifié »
PHOTO - Alessandra Sublet et son ex-mari s’amusent d’une lubie de leur fille