Après l'annonce de son départ de Barcelone, Valls parodié par une chaîne de télévision catalane

·2 min de lecture

Une vidéo reprenant l'air de "Moi... Lolita", diffusée sur la chaîne catalane TV3, parodie Manuel Valls au moment de quitter ses fonctions à Barcelone.

C'est un au revoir dont il se serait sans doute bien passé. Après avoir annoncé lundi quitter ses fonctions de conseiller municipal à Barcelone pour "se consacrer à la France", Manuel Valls a reçu un message d'adieu pour le moins inattendu de la part de la chaîne catalane TV3. Un clip parodique qui met en scène un sosie de l'ancien Premier ministre français en train de faire ses valises, sur un air de "Moi...Lolita" d'Alizée. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans cette vidéo déjà partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux, on peut voir le faux Manuel Valls chanter et se déhancher dans les rues de Barcelone, criant son amour pour les lieux les plus mythiques de la ville catalane, alors que les endroits qu'il décrit ne correspondent jamais à ceux où il passe. Il confond même la mairie de la ville avec le Parlement catalan, et lorsqu'un passant le lui fait remarquer, il rétorque: "Je ne me souviens jamais, mais ça n'a plus d'importance, allez vous faire foutre!"

Une vidéo qui passe mal pour l'intéressé

Les paroles, en catalan, ne laissent pas vraiment de doute sur l'avis de la chaîne pour l'homme politique, mettant en avant un personnage opportuniste et avide de pouvoir:  

"Je rentre à Paris. Ça fait longtemps que je n’ai pas été au pouvoir. Je ferai tout ce qu’ils me diront de faire. Je peux être Président ou 'chasseur de gitans'. Je peux fonder un parti. Peu m’importe qu’il soit de droite ou de gauche.”

Sur son compte Twitter, le principal intéressé a montré qu'il n'appréciait pas vraiment la blague faite par la chaîne TV3, qu'il qualifie de "véritable machine de propagande, unique en Europe, au service de l’indépendantisme catalan et visant à discréditer tous ses adversaires."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C'est donc de cette manière que se terminera certainement l'aventure barcelonaise de Manuel Valls, deux ans après avoir raté son pari de remporter les élections municipales de la capitale catalane. En 2018, il assurait pourtant "rester à Barcelone quoi qu'il arrive". 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles