Après l'Académie Goncourt, Bernard Pivot va publier un livre sur la vieillesse

L'homme est incontournable dès qu'on parle de littérature et le restera. On a appris mardi que Bernard Pivot quittait l'Académie Goncourt, qui décerne chaque année le plus prestigieux des prix littéraires. Il en était membre depuis quinze ans et président depuis cinq. Mais hors de question pour lui de cesser de lire. "Tant que mon esprit ne me lâchera pas, il n'y a aucune raison que je m'arrête", confie au JDD le journaliste-écrivain de 84 ans, avant de préciser : "Je vais lire notamment pour alimenter ma chronique dominicale du JDD."

Lire aussi - Bernard Pivot : "En remettant le Goncourt, nous réalisons des miracles"

Clin d’oeil du destin : sa prochaine chronique, dimanche 8 décembre, sera consacrée à Colette, qui fut elle-même présidente de l’Académie Goncourt entre 1949 et 1954.

Un livre pour avril 2020

Mais ses étés seront plus calmes. "Je n'ai plus envie de les passer à lire 50 à 70 livres pour la sélection du Goncourt, dit-il. Je veux retrouver du temps libre pour profiter de la vie."

"

Tant que mon esprit ne me lâchera pas, il n'y a aucune raison que je m'arrête

"

Ce temps, il le mettra aussi à profit pour terminer un ouvrage qu'il publiera en avril 2020 chez Calmann-Lévy. "Il parlera de la vieillesse, indique Bernard Pivot. C'est un livre bizarre qui n'a pas encore de titre, mais ce n'est ni un roman, ni un essai, ni un journal intime..." Ce mercredi matin, ses tweets tant attendus reviendront-ils sur la nouvelle du jour. "J'y réfléchirai demain matin", sourit-il, malicie...


Lire la suite sur LeJDD