Après l’attentat de Kaboul : "Je sais que c’est dangereux, mais je vais retourner à l’aéroport"

·3 min de lecture

Deux explosions meurtrières ont frappé, le 26 août 2021, les abords de l’aéroport de Kaboul, où se massent depuis plusieurs jours des Afghans qui espèrent pouvoir quitter le pays après l’arrivée au pouvoir des Taliban. Le groupe État islamique a revendiqué l’attentat, qui a fait au moins 85 morts. Un témoin a raconté à France 24 la double explosion. Malgré le danger, il compte revenir à l’aéroport pour tenter coûte que coûte d’être évacué.

Des victimes transportées dans des brouettes, des enfants blessés : ces images amateur ont été filmées juste après le double attentat aux portes de l’aéroport de Kaboul, le 26 août 2021, et témoignent de la violence des attaques.

Ces images ont été filmées le 26 août 2021 par les correspondants de France 24 à Kaboul et par un témoin de l’explosion.

"L’explosion était très importante, cinq ou six heures après, je n’entends toujours pas bien"

H., un Franco-Afghan, a transmis ces vidéos à la rédaction de France 24. Il était dans la foule devant l’aéroport lorsque l’attentat a eu lieu et a été joint, le 26 août au soir, par France 24.

J’étais à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul, j’attendais devant l’entrée. Nous étions très nombreux, je dirais bien 10 000 personnes devant cette entrée. Et à un moment, j’ai entendu une explosion très importante. Je peux vous dire que cinq ou six heures après, je n’entends toujours pas bien.

Il y avait des femmes, des enfants, des personnes âgées, vulnérables. C’était horrible, un cauchemar total. Je ne m’attendais pas du tout à un attentat pareil, si j’avais su que ça aurait lieu, je ne serais jamais allé à l’aéroport.

Des victimes de l’attentat sont évacuées à Kaboul, le 26 août. Photos relayées sur Twitter.

Je vais retourner à l’aéroport. Je sais que c’est dangereux mais je suis déjà en danger et je n’ai pas d’autres solutions [pour quitter l’Afghanistan, NDLR], donc je vais y retourner, ça c’est sûr.

Le risque d’attentat près de l’aéroport reste élevé, selon les autorités américaines. Le secrétaire d’État britannique chargé des forces armées, James Heappey, avait alerté le matin même de l'explosion sur les risques d’attentat aux abords de l’aéroport.

La vidéo, publiée le 27 août 2021 sur Twitter, montre un mouvement de panique près de l’aéroport après les explosions.

Des explosions ont retenti l’après-midi du 26 août : une première à la porte de l’Abbaye (Abbey Gate), à l’est de l’aéroport de Kaboul, puis une autre aux abords de l’hôtel Baron, non loin de là, où des Occidentaux et des Afghans qui souhaitaient être évacués se rassemblaient avant d’atteindre l’aéroport. "Deux jihadistes considérés comme appartenant à l'État islamique se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des jihadistes de l'EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires", a annoncé le général Kenneth McKenzie, chef du commandement central américain en charge de l'Afghanistan.

Le double attentat à Kaboul a fait au moins 85 morts, dont 13 militaires américains. "Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer," a déclaré Joe Biden à l'intention du groupe État islamique lors d’une allocution le 26 août 2021.

Les États-Unis se sont engagés à terminer l’évacuation de leurs ressortissants et de leurs alliés afghans avant le 31 août 2021. Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé que les évacuations effectuées par la France s’arrêteraient vendredi 27 août au soir. L’opération a permis d’évacuer une centaine de Français et environ 2 500 Afghans.

>> Lire aussi sur le site des Observateurs: À Kaboul, des barbelés et des tirs empêchent l'accès à l’aéroport

>> Lire aussi sur le site des Observateurs: Les interprètes afghans attendent toujours de savoir s’ils pourront être évacués de Kaboul

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles