Après l’arrestation du fils d’El Chapo au Mexique, un déluge d’intox

© Observateurs

La capture, le 5 janvier, d’Ovidio Guzman, fils du célèbre baron de la drogue mexicain “El Chapo”, a donné lieu à des scènes de violence entre forces de l’ordre et trafiquants. Dans le flot d’images relayées sur les réseaux, on trouve plusieurs vidéos trompeuses.

La vérification en bref

  • Dans le sillage de la capture d'Ovidio Guzman le 5 janvier, de très nombreuses vidéos sont apparues sur les réseaux sociaux. Elles prétendent montrer l'arrestation, ou les heurts entre forces de sécurité et narcotrafiquants.

  • Mais dans cette masse d'images amateur se sont glissées des vidéos trompeuses. Parmi elles, plusieurs datent en fait de la première interpellation d'Ovidio Guzman, en octobre 2019.

  • D'autres, qui prétendent montrer les affrontements à Culiacan, la ville du narcotrafiquant, n'ont rien à voir avec cet évènement : on y voit, par exemple, une fausse fusillade sur le tournage d'une série brésilienne, ou des tanks en Turquie.

Jeudi 5 janvier, les réseaux sociaux hispanophones sont en ébullition. L'arrestation d'Ovidio Guzman, le fils du célèbre baron de la drogue mexicain Joaquín "El Chapo" Guzman, vient d'être annoncée. Membre présumé du cartel de Sinaloa, son arrestation provoque des heurts entre narcotrafiquants et forces de sécurité dans la ville de Culiacan, où il résidait.

Des dizaines de vidéos prétendent documenter ce coup de filet important pour les forces de l'ordre mexicaines. Mais parmi elles, plusieurs montrent en fait des évènements beaucoup plus anciens.

La vidéo de l'arrestation d'Ovidio Guzman date en fait…de 2019


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24