Après l'OTAN, Macron est allé boire une bière et manger des frites sur la Grand-Place de Bruxelles

La rédaction du HuffPost
Après l'OTAN, Macron est allé boire une bière et manger des frites sur la Grand-Place de Bruxelles

POLITIQUE - Coutumes locales. Alors que les discussions au sommet de l'OTAN semblent de plus en plus en tendues entre un Donald Trump qui ne cesse de critiquer les pays membres et les dirigeants européens contraints d'adapter l'agenda au gré de ses coups de mentons, Emmanuel Macron et Charles Michel se sont accordés un moment de répit sur la Grand-Place.

Ce mercredi 11 juillet au soir, les deux chefs d'États, accompagnés de leurs compagnes se sont rendus en plein coeur de la capitale belge pour descendre une mousse et manger quelques frites, comme vous pouvez le voir ci-dessous. L'occasion de refaire la demi-finale France - Belgique autour d'un verre?

"Macron mange des frites sur la Grand-Place de Bruxelles avec Charles Michel et Brigitte. Est-ce qu'il dort? Il est arrivé pendant la nuit de St Pétesrsbourg, a tenu une réunion à Paris, et était au sommet de l'OTAN depuis midi."

Quoiqu'il en soit, le moment de répit aura été de courte durée pour les deux responsables.Les dirigeants de l'OTAN se son en effet réunis en urgence jeudi 12 juillet au matin, après les nouvelles déclarations de Donald Trump sur les dépenses militaires.

Le président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens, et à l'Allemagne en particulier, d'accroître ces dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024. Il a même suggéré mercredi de les porter à terme à 4% de leur PIB.

Le locataire de la Maison Blanche s'en était pris frontalement à l'Allemagne, accusée d'être "prisonnière" de la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post