Après l'audition de Sylvie Goulard, l'énorme boulette du PPE sur Twitter

Romain Herreros
Communiqué du PPE publié sur Twitter après l'audition de Sylvie Goulard.

POLITIQUE - C’est l’histoire d’un communiqué parti trop vite, et qui en révèle beaucoup plus que ce qu’il prétend. Après la seconde audition de Sylvie Goulard devant les eurodéputés ce jeudi 10 octobre, Le Parti populaire européen (PPE) a publié sur Twitter l’avis négatif de la commission juridique concernant la nomination de l’ancienne ministre des Armées à la Commission européenne. 

Un message a priori technique et sans saveur comme en produisent généralement ce genre d’instances, mais qui révèle des échanges pas franchement reluisants. Comme l’a repéré un journaliste de Marianne, apparaît en filigrane un message attribué à Pedro Lopez de Pablo, directeur de la communication du PPE. “Les gars, on va la tuer lors du prochain vote, mais d’ici là, n’en dites pas un (mot?, ndlr)”, peut-on lire en anglais.  

Quelques minutes après sa publication, le tweet a été supprimé. Ce message reflète-t-il les échanges au sein de la commission juridique ou du PPE? Le fait qu’il semble être l’oeuvre du chef de la com’ de groupe, lequel n’est pas eurodéputé, laisse penser qu’il s’agit bien d’une conversation entre membres du parti et non entre membres de la commission.  

“Tout le monde est contre Goulard” 

Contactée par Le HuffPost, l’eurodéputée LR Agnès Evren, présente lors de l’audition, assurait ne pas avoir connaissance de ce message. D’autres eurodéputés LR, comme François Xavier-Bellamy ou Geoffroy Didier n’ont pour le moment pas répondu à nos sollicitations.   

Quoi qu’il en soit, ce message reflète bien l’ambiance autour de la nomination -très compromise- de Sylvie Goulard après ce second oral de rattrapage. Plusieurs eurodéputés ont effectivement annoncé à l’AFP que la candidate d’Emmanuel Macron était loin d’avoir convaincu. “Tout le monde est contre Goulard sauf Renew Europe”, la formation à laquelle elle appartient, a indiqué à l’AFP une source parlementaire. Ce qu’a confirmé le scrutin: les eurodéputés ont dit non à 82 voix contre 29

Avant le résultat, le PPE avait par...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post