Après l’échec de Charles Leclerc en Hongrie, Mattia Binotto se prononce sur les changements à venir chez Ferrari

PA Photos/ABACA

La trêve estivale semble arriver au bon moment pour Ferrari. Ces derniers temps, l'écurie italienne à connu de nombreuses déconvenues en championnat, notamment à la suite de l'abandon de Charles Leclerc au Grand Prix de France et de la 6e place du Monégasque la semaine suivante en Hongrie. Après avoir réalisé un début de saison flamboyant, le pilote de 24 ans compte désormais un retard important dans la course au titre. En effet, le coureur de chez Red Bull Max Verstappen domine le classement général avec 258 points, tandis que Charles Leclerc, 2e, en possède lui 178.

En plus des mauvaises performances de Ferrari, certaines décisions prises par la "Scuderia" sont loin de faire l'unanimité, notamment auprès du principal concerné : Charles Leclerc. Dimanche dernier, après la déception de Budapest, le Monégasque n'avait pas caché avoir été surpris de la décision de son équipe de passer en pneus durs pendant la course : "Le rythme était vraiment bon sur les pneus médiums, le deuxième relais aussi, tout était sous contrôle et ensuite nous avons décidé de nous arrêter pour mettre les durs. Je ne sais pas encore exactement quelles sont les raisons derrière cette décision, mais nous allons parler avec l'équipe pour que je comprenn...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles