Après l’échec d’Hidalgo, rififi au PS en vue des législatives

·1 min de lecture
Les socialistes se réunissent mardi lors d'un congrès national et vont tenter de se mettre d'accord sur la stratégie à adopter en vue des élections législatives alors que La France insoumise refuse tout accord. (image d'illustration)
Les socialistes se réunissent mardi lors d'un congrès national et vont tenter de se mettre d'accord sur la stratégie à adopter en vue des élections législatives alors que La France insoumise refuse tout accord. (image d'illustration)

C'est un climat de haute tension qui gagne les rangs du Parti socialiste. Comme l'indique BFMTV, mardi 19 avril, le fiasco du résultat d'Anne Hidalgo au premier tour de la présidentielle, créditée de seulement 1,74 % des suffrages, fait craindre le pire aux forces vives socialistes, en vue des élections législatives de juin prochain. Nombreux sont les cadres à croire inenvisageable l'obtention de 15 sièges à l'Assemblée nationale, qui permet d'y constituer un groupe d'opposition. Une chute sans fin pour ce parti historique, qui comptait 44 députés durant le précédent mandat et 314 sous François Hollande. De l'aveu même d'une des porte-parole du parti, il n'y a « pas grand monde [qui] croit vraiment qu'on peut garder un groupe en juin prochain ».

Pour espérer limiter au mieux la casse, le Parti socialiste organise donc un conseil national dans la soirée de ce mardi 19 avril, à Ivry. Au cœur des débats se trouve notamment la marche à suivre pour obtenir un accord avec La France insoumise, jugé impossible par des proches de Jean-Luc Mélenchon après les multiples attaques d'Anne Hidalgo durant la campagne. « Le PS a été très clair. […] Anne Hidalgo ne voulait rien construire avec nous. Nous avons pris acte de ses attaques et de son refus de tirer un bilan lucide du quinquennat de François Hollande », confie l'un d'eux à nos confrères.

Malgré cette tendance, Olivier Faure, le premier secrétaire du parti, ne perd pas espoir de mettre en place une alliance pour per [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles