Après Kennedy, Biden devient le 2e président catholique de l'histoire des Etats-Unis

François de La Taille
·1 min de lecture
Jill Biden, Joe Biden et Ashley Biden, applaudissant Barack Obama lors de la Convention Nationale Démocrate le 28 août 2008 - EMMANUEL DUNAND / AFP
Jill Biden, Joe Biden et Ashley Biden, applaudissant Barack Obama lors de la Convention Nationale Démocrate le 28 août 2008 - EMMANUEL DUNAND / AFP

Il n'y en avait eu qu'un, en voilà un second. Elu au terme d'une élection âprement disputée, Joe Biden deviendra à son arrivée à la Maison Blanche le second président catholique de l'histoire des Etats-Unis, 60 ans après le démocrate John Fitzgerald Kennedy.

La religion papale est pourtant bien implantée aux Etats-Unis, 20% des Américains se définissant comme catholiques. Mais les observateurs ont souvent questionné la capacité d'indépendance d'un président catholique vis-à-vis du Vatican, entrainant une forme de méfiance des électeurs.

82% de protestants

La religion du président est un sujet-clé aux Etats-Unis. Dans toute l'histoire du pays, seuls deux présidents n'ont pas déclaré d'affiliation religieuse: Thomas Jefferson, élu en 1800, et Abraham Lincoln, élu en 1860.

Tous les autres locataires de la Maison Blanche se déclaraient chrétiens, avec une immense majorité de protestants (36 sur 44 présidents).

Article original publié sur BFMTV.com