Après le joint d'Elon Musk, la Nasa enquête sur la drogue à SpaceX et Boeing

1 / 2

Après le joint d'Elon Musk, la Nasa enquête sur la drogue à SpaceX et Boeing

La Nasa a souhaité rassurer le public en ouvrant des enquêtes sur l'usage de drogues et la sécurité à Space X, alors qu'Elon Musk avait fumé du cannabis en direct dans une interview en septembre dernier.

La Nasa a confirmé mardi qu'elle ouvrirait des enquêtes sur l'usage de drogues et la sécurité chez ses prestataires SpaceX et Boeing, après qu'Elon Musk, patron de SpaceX, a fumé un joint en direct dans une interview en septembre.

Le responsable de l'agence spatiale américaine pour les vols habités, William Gerstenmaier, a dit au Washington Post que l'enquête s'intéresserait à "tout ce qui pourrait avoir un impact sur la sécurité".

Dans un communiqué, la Nasa a confirmé que "dans les prochains mois (...) la Nasa mènerait une étude d'évaluation culturelle en coordination avec nos partenaires privés, afin d'être certains que les sociétés remplissent les critères de la Nasa pour la sécurité au travail, et notamment le respect d'un environnement sans drogue".

Space X récemment choisie par la Nasa

SpaceX et Boeing sont les deux sociétés choisies par la Nasa pour transporter des astronautes dans l'espace à partir de 2019. La Nasa n'a pas confirmé officiellement que ces enquêtes étaient liées à l'affaire du joint d'Elon Musk, mais le fait qu'elle évoque les drogues dans son communiqué semble l'indiquer, et trois sources l'ont confirmé au Washington Post.

Début septembre, Elon Musk avait passé deux heures en direct dans une interview radio, filmée et retransmise en ligne, où il buvait du whisky et fumait du cannabis.

Rassurer le public

Sans mentionner cette affaire, le patron de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi