Après Jimi Hendrix, une rue Joan Baez dans un village des Pyrénées-Orientales

·2 min de lecture
Joan Baez en avril 2017 à New York - Getty Images - AFP
Joan Baez en avril 2017 à New York - Getty Images - AFP

Après l'avenue Jimi Hendrix, le village de Passa dans les Pyrénées-Orientales s'est offert une rue Joan Baez. Un hommage à l'icône américaine de la folk qui s'était produite en juillet 2019 à Perpignan lors de sa tournée d'adieu.

"Si votre route vous mène à Passa, France (petit village près de Perpignan), assurez-vous de vous promener dans la rue Joan Baez", a écrit en anglais mi-juillet la "reine du folk" sur sa page Facebook, en publiant quelques photos de la rue et de la plaque à son nom.

Elle y remercie le maire de Passa, Patrick Bellegarde, ainsi que Yazid Manou, le spécialiste français de Jimi Hendrix.

On a voulu rester discret

"L'idée est venue de mon ami Yazid Manou, qui connaît bien Joan Baez et son manager. 'Pourquoi ne pas baptiser une nouvelle rue à son nom, compte tenu que c'est à Perpignan qu'elle a donné son dernier concert européen'', m'avait-il proposé", explique Patrick Bellegarde.

Le maire du village de 1.200 habitants est immédiatement d'accord, "car il est aussi important de rendre hommage à des artistes vivants".

"Mais contrairement à l'inauguration de l'avenue Jimi Hendrix en 2015 qui avait fait un gros buzz, cette fois on a voulu rester discret, il n'y a pas eu d'inauguration, ni de cérémonie", souligne l'édile.

De Maurice Ravel à Joan Baez

"Par contre si un jour elle vient au village, on fera tout pour la mettre en valeur!", rajoute Patrick Bellegarde.

La rue Joan Baez qui comporte une vingtaine de numéros fait partie d'un nouveau quartier d'environ 170 résidences, et dont la majorité des rues portent des noms d'artistes comme le compositeur français Maurice Ravel, les chanteurs catalans Lluis Llach et Jordi Barre, ainsi que le pianiste Pascal Comelade.

Liée un temps à Bob Dylan, Joan Baez a fait vibrer les foules pendant plus d'un demi-siècle, chantant la paix et la défense des droits civiques.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles