Après un faux départ, le couple Fillon de retour au tribunal

1 / 2

Après un faux départ, le couple Fillon de retour au tribunal

Lui en costume sombre, visage fermé, elle en tailleur noir, cheveux mi-longs blancs et lunettes, François et Penelope Fillon, 65 et 64 ans, étaient arrivés lundi sous une nuée de caméras. 


Suspendu dans la foulée de son ouverture lundi, le procès de l'ex-Premier ministre François Fillon et de son épouse Penelope dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon démarre pour de bon mercredi à Paris avec l'examen de points de procédure.
    
Ce procès très attendu, dans lequel les époux Fillon et l'ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée, Marc Joulaud, encourent dix ans de prison et de lourdes amendes, avait été reporté de 48 heures quelques minutes après son ouverture lundi.
    
Le tribunal correctionnel avait fait droit à une demande de renvoi de la défense, qui sollicitait ce report en soutien à la grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome de retraite.

Questions prioritaires de constitutionnalité au programme du premier jour

Mercredi après-midi, l'audience doit débuter par l'examen de deux questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) soulevées par la défense des trois prévenus.
    
L'une sera plaidée par l'avocat de François Fillon, l'autre par celui de Penelope Fillon, et le tribunal devra y répondre avant d'examiner le fond du dossier.
    
Si le tribunal décidait de renvoyer l'une de ces QPC à la Cour de cassation, le procès serait renvoyé dans l'attente de la décision...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi