Publicité

Après un différend sur la Corée du Nord avec Séoul, la diplomatie russe en visite en Corée du Sud

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Andreï Roudenko s'est rendu à Séoul, a annoncé, dimanche 4 février, le ministère des Affaires étrangères sud-coréen, après des échanges acerbes entre les deux pays concernant la Corée du Nord.

Andreï Roudenko, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, en charge de l'Asie-Pacifique, a rencontré à Séoul, le vendredi 2 février, son homologue Chung Byung-won pour des discussions portant sur la guerre en Ukraine et les affaires bilatérales, a indiqué ce 4 février le ministère sud-coréen dans un communiqué. Le responsable sud-coréen a fait part des critiques de Séoul à propos de la coopération militaire croissante entre Moscou et Pyongyang et a exhorté la Russie à avoir des « actions responsables », selon le communiqué.

« Politique effrontée des États-Unis »

Sa visite intervient peu après une déclaration de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, selon laquelle la tension accrue dans la péninsule coréenne était « principalement due à la politique effrontée des États-Unis et de leurs alliés, dont la République de Corée et le Japon », faisant référence à la Corée du Sud par son nom officiel. Mme Zakharova répondait à une question sur la récente description faite par le président sud-coréen Yoon Suk-yeol de la Corée du Nord comme le seul pays au monde à avoir légiféré sur l'utilisation préventive des armes nucléaires.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI