Après deux semaines de silence médiatique, Marine Le Pen en déplacement à Hénin-Beaumont

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Ca redémarre". C'est par ces mots que la candidate malheureuse du RN lors de la présidentielle est arrivée à Hénin-Beaumont. Après 15 jours d'absence, elle s'est rendue dans un marché au puce, a enchainé les poignets de main, les selfies. Parfois il y a eu des échanges avec de jeunes habitants. "Tous mes parents et mon grand frère ont voté pour vous", "Et bien tu les embrasseras de ma part", répond Marine Le Pen . "Et tu leur dis que dans quatre semaines, ils recommencent pour les législatives".

"Bravo pour votre discours. Dans 5 ans, ça sera vous"

Car il faut combattre la politique d'Emmanuel Macron affirme celle qui est la député de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. "C’est honteux d'ailleurs que vous ne soyez pas passée d’ailleurs", répliquent certains riverains. "Bravo pour votre discours, dans 5 ans, ça sera vous mais si nous avons perdu c'est à cause de Mélenchon. Il nous a trahi", renchérissent d'autres.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"Mélenchon: on ne change pas les tâches d'un léopard"

Marine ajoute que le candidat de la France insoumise a fait élire Macron. Donc ça le "discrédite". Il n’est pas "l’opposant du chef de l’Etat et joue les fous du roi". "Jean-Luc Mélenchon est un ancien sénateur socialiste. On ne s'en débarrasse pas. On ne change pas les tâches d'un léopard".

Marine Le Pen qui a affirmé lors sa visite être candidate à sa réélection dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Elle espè...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles