Après deux ans d'absence, la Japan Expo a fait son retour à Paris !

La Japan Expo, le  plus grand festival européen de la culture nippone, a fait son retour à Paris. Un rassemblement très attendu, après deux années blanches en raison du Covid.

C'est la plus grande convention pour les amateurs de pop culture nippone. La Japan Expo s'est ouverte ce  jeudi 14 juillet jusqu'à ce dimanche au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Après deux années blanches en raison de la crise sanitaire, le public, venu nombreux, était impatient, comme l'une d'entre elle, Victoria Relier : "Je suis très heureuse d'être ici. C'est la première Japan Expo depuis le Covid, puisque nous n'avions pas le droit aux conventions".

140 000 mètres carrés d'exposition, où se mêlent manga, cosplay, cuisine nippone, artisans japonais ou encore lutteurs de sumo : c'est la première fois que ce sport traditionnel est représenté à la Japan expo. Une fierté pour Thibault Ritchie, entraîneur dans le seul club de sumo en France : "Nous on a vraiment envie de dépasser les clichés par rapport au Sumo. On trouve que c'est un sport qui a de vraies valeurs, une vraie noblesse, comme tous les sports d'ailleurs !qui développe le sens du courage, la pugnacité, et la technique".

JULIEN DE ROSA/AFP
Des cosplayers dans les allées de l'exposition - JULIEN DE ROSA/AFP

La plus grande convention sur la culture nippone

Japan Expo revendique la place de troisième salon le plus visité en France, derrière ceux de l'agriculture et de l'automobile. Sa dernière édition, en 2019, avait attiré plus de 250 000 visiteurs.

"Ces trois années de difficultés nous ont fait vraiment beaucoup de mal. Nous avons survécu grâce aux prêts garantis par l'Etat, aux aides publiques, au moratoire sur les charges, mais aussi grâce aux fans et aux exposants qui ont gardé leur billet depuis 2019, donc merci beaucoup à eux", a souligné M. Sirdey.

Japan Expo dit vouloir "ouvrir les portes à la pop culture du monde entier, de la Corée du Sud aux Etats-Unis en passant par l'Afrique".

Côté invités, les fans de culture japonaise pourront rencontrer entre autres Yuji Kaida, peintre de Kaijus, ces monstres légendaires issus du folklore local comme Godzilla. Ou encore Brigitte Lecordier, la voix mythique du personnage de Son Goku ("Dragon Ball") et de nombreux dessins animés des années 1980.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles