Après deux ans d'absence, bradeux et chineurs envahissent les rues de Lille

"Ça fait du bien d'être là": qu'ils viennent "trouver la perle rare", "négocier de bons prix" ou juste "festoyer", des centaines de milliers de "chineurs" ont envahi samedi les rues de Lille pour le grand retour de la braderie, après deux ans d'absence . 07h00, sur "l'axe de la chine", une suite de grands boulevards réservés aux brocanteurs professionnels. Déjà nombreux dans l'aube bleutée, des chineurs équipés de lampes torches croisent des fêtards encore éméchés."On a commencé à 04h30. Il a fallu marcher, mais on a trouvé des stands ouverts. La braderie est de retour, on voulait jouer le jeu", s'enthousiasme Joëlle Ridolfi, 51 ans, venue de Tongres en Belgique par "passion de la chine".8.000 exposants, 80 km d'étalsDans le chariot tiré par son mari, leurs "trouvailles": un miroir en forme de soleil et une statuette d'oiseau. Elle "aime ici la diversité des choses proposées. C'est un peu cher, au dessus du marché. Mais il y a des objets spéciaux, qui valent la peine".Horloges vernies,