Après sa déroute à la présidentielle, Eric Zemmour blâme "la chance de Macron" et la guerre en Ukraine de Poutine (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"C'est mon échec, ma déception..." C'est ainsi qu'Eric Zemmour a évoqué sa défaite à la présidentielle, face à Bruce Toussaint, ce 2 mai, sur BFMTV. Le candidat de "Reconquête!" qui avait fait une percée dans les sondages au début de la campagne, a finalement terminé à la quatrième place, avec 7,3% des suffrages...

Et si aujourd'hui il "se demande ce qu'on a manqué, ce qu'on aurait pu faire mieux", il a bien une idée de ce qui a périclité... Eric Zemmour accuse le président russe Vladimir Poutine de s'être invité dans l'élection et l'avoir fait perdre. Il explique en effet : "A partir du 24 février, Vladimir Poutine envahit l'Ukraine, tout le monde nous met dans le même sac, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Éric Zemmour et puis dans les sondages je suis le seul à en pâtir".

Eric Zemmour met sa baisse de popularité sur le compte d'un "effet drapeau". Il constate qu'à partir de là : "une partie de mes électeurs se rameutent derrière Emmanuel Macron et ensuite, voyant que je décline dans les sondages, ceux qui étaient venus de Marine Le Pen, craignant la montée de Jean-Luc Mélenchon, sont revenus vers Marine Le Pen". Et d'ajouter que "Macron a eu de la chance".

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles