Après la démission groupée des élus sadristes, l'Irak s'enfonce dans la crise politique

En Irak, les 73 députés sadristes, majoritaires au Parlement, ont remis leur lettre de démission au chef de la Chambre des représentants ce dimanche 12 juin. Une décision qui intervient huit mois seulement après les élections législatives irakiennes. Les précisions de Lucile Wasserman, correspondante de France24 à Bagdad.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles