Après la défense de Polanski par Nadine Trintignant, son fils et son petit-fils se désolidarisent

1 / 2

Après la défense de Polanski par Nadine Trintignant, son fils et son petit-fils se désolidarisent

Les points de vue divergent au sein de la famille Trintignant. Il y a quelques jours, Nadine Trintignant exprimait sur notre antenne son soutien à Roman Polanski, réalisateur accusé viol par plusieurs femmes, dont la photographe française Valentine Monnier, alors qu'elle avait 18 ans, en 1975. Ce vendredi, le fils et le petit-fils de Nadine Trintignant, Vincent Trintignant et Roman Kolinka, prennent le contre-pied de ses déclarations avec une lettre ouverte publiée par Gala. Ils y...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi