Après le débat Macron - Le Pen, les écologistes restent sur leur faim

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Un débat pour rien": les écolos restent sur leur faim après le débat Macron - Le Pen (photo d'illustration) (Photo: Chesnot via Getty Images)

POLITIQUE - Enfin, l’écologie a été mentionnée dans le débat d’entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ce mercredi 20 avril. Mais de façon très incomplète et insatisfaisante, du point de vue des élus écologistes qui regrettent que les questions de fond n’aient pas été abordées.

“Le seul moment de vérité c’est finalement quand Emmanuel Macron a accusé Marine Le Pen d’être ‘climato-sceptique’ et qu’elle l’a qualifié en retour de ‘climato-hypocrite’. Dans tous les cas, le climat est le grand perdant ce soir”, a regretté sur Twitter Jean-François Julliard, le directeur de GreenPeace France.

L’environnement, absent des discussions du premier tour, est pourtant considéré comme un thème crucial par une grande partie de la population. À la recherche des électeurs de gauche, Emmanuel Macron comme Marine Le Pen savent que le sujet est porteur. Dans une tentative de séduction peu discrète, le président-candidat s’est ainsi engagé à nommer un Premier ministre “directement chargé de la planification écologique”.

Pendant le débat, Marine Le Pen s’est dite favorable à “la transition” écologique, mais estime qu’il faut qu’elle soit “beaucoup moins rapide que ce qu’on impose aux Français”. Mais elle a surtout consacré une grande partie de son discours à critiquer le poids des importations dans les émissions de CO2, ainsi que le recours au solaire et à l’éolien, qui est “le pire” car “il est en même temps une absurdité écologique” et ”économique”. “Votre programme n’a ni queue ni tête”, lui a répondu Emmanuel Macron, avant d’enchaîner sur sa proposition en faveur d’un mix énergétique, entre autres.

Macron et Le Pen ne sont “pas à la hauteur”

En tout, sur un débat de plus de 2h30, un peu moins de 18 minutes ont été consacrées à l’écologie. Sans qu’aucun des candidats ne réussisse à rassurer les écologistes qui déplorent que les vraies questions n’aient pas été abordées. “Aucun des deux n’a lu le rapport du #GIEC en fait”, s’est désespérée Sandrine Rousseau, membre d’EELV, tandis que le président du groupe écologiste au Sénat Guillaume Gontard résumait la situation ainsi: “un débat pour rien”.

“Si vous êtes sensible à l’écologie (...) si vous êtes engagé déjà dans la transition écologique, alors peut-être comme moi, vous avez trouvé malheureusement que ce débat n’était pas à la hauteur, voire même à côté de la plaque”, a réagi ce jeudi 21 avril Pierre Cannet, directeur du plaidoyer et des campagnes du WWF France sur franceinfo.

Les propositions des candidats “ne sont pas à la hauteur des enjeux”, analyse le spécialiste. Selon lui, Marine Le Pen est dans “une forme de déni” tandis qu’Emmanuel Macron peine à détailler ses promesses. “Je suis resté sur ma faim hier soir malheureusement”, confie Pierre Cannet.

Ce jeudi 21 avril, dans une tribune publiée sur Le Monde, l’ancien candidat à la présidentielle Yannick Jadot a réitéré son appel à voter pour Emmanuel Macron au second tour. “L’extrême droite véhicule de vieilles lunes climatosceptiques. Alors qu’il nous reste trois ans pour réagir (...), il serait criminel pour la survie de notre planète de laisser l’emporter un mouvement dont l’une des premières mesures serait de mettre à bas des éoliennes et de s’opposer à l’indispensable coopération internationale pour sauver notre avenir”, écrit le candidat écologiste, arrivé 6e au premier tour.

À voir également sur Le HuffPost: Débat de l’entre deux-tours : Marine Le Pen “climatosceptique” contre Emmanuel Macron “climato-hypocrite”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSi:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles