Après le confinement, les envies de bureau au jardin se font plus fortes

Litzler, Jean-Bernard
/ Greenkub

La crise sanitaire a suscité un nouvel engouement pour les maisons. Ceux qui en possèdent déjà une ont souhaité profité de ces espaces de travail prêt à poser dans un jardin.

Peu de Français ont échappé à l’envie de verdure et d’espaces extérieurs suscitée par deux mois de confinement. Certains de ceux qui vivaient à l’étroit dans un appartement ont choisi de se mettre en quête d’une maison plus spacieuse. Mais ceux qui disposaient déjà d’une maison n’étaient pas forcément à l’aise lorsqu’il a fallu passer au télétravail intégral. L’occasion de susciter de nouvelles envies d’acquisition de ces modules tout équipés, prêts à poser dans le jardin.

» LIRE AUSSI - Avant/après: un patio transformé en espace de détente avec des filets

Depuis quelques années, les offres se multiplient. La plupart des sociétés (Boximby, Natura, Studio Nature ou Greenkub) proposent des modèles avec diverses finitions et équipements, mesurant, pour la plupart, moins de 20 m². Une limite de surface permettant de se dispenser d’un permis de construire. Il ne reste qu’à disposer d’un accès aux réseaux et parfois à poser des pieux ou des platines pour installer le module. L’ensemble est ainsi prêt à être installé en quelques jours.

Autour de 30.000 euros

Chez Greenkub, entreprise montpelliéraine qui se présente comme le leader français de constructions modulaires en bois de moins de 20m² clé en main, il suffit ainsi de 5 jours pour procéder à l’installation. Depuis 2013, la société fait la promotion de ces espaces, notamment pour y loger un étudiant par exemple et en tirer un loyer ou disposer d’une chambre supplémentaire. Mais actuellement, c’est l’usage professionnel qui a le vent en poupe. Alors que Greenkub vendait une trentaine de modules destinés au télétravail avant le confinement, ce chiffre a augmenté de 50% en avril et doublé en mai.


Depuis l’an dernier, la société avait développé une gamme spécialement adaptée pour le travail avec évidemment une prise Ethernet incontournable pour (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Terrasses, balcons, potagers... Les Français de retour au jardin 
Confinement: nos conseils pour vos projets immobiliers