Publicité

Après sa condamnation, Nicolas Sarkozy se défend : « Je n’ai rien fait de condamnable »

Condamné par la Cour d’appel à trois ans de prison, dont un an ferme, dans l’affaire des « écoutes », l’ancien président a décidé de se pourvoir en cassation. Dans un entretien publié jeudi, il clame son innocence et promet d’aller « jusqu’au bout ».

Après sa condamnation en appel, Nicolas Sarkozy riposte. Condamné mercredi par la Cour d’appel de Paris à trois ans de prison, dont un an ferme, pour corruption et trafic d’influences dans l’affaire des écoutes, l’ancien président de la République de 2007 à 2012 a clamé son innocence dans un entretien accordé au Figaro, publié jeudi.

« J’irai jusqu’au bout, car je répète : je n’ai rien fait de condamnable. Il n’est pas question que je baisse les yeux », a lancé Nicolas Sarkozy, qui a formé un pourvoi en cassation à la suite de la décision de la Cour. Avant lui, aucun président n’avait été condamné à de la prison ferme.

Plus d’informations à venir…

Retrouvez cet article sur LeJDD

VIDÉO-Affaire des écoutes: Nicolas Sarkozy se pourvoit en cassation, annonce son avocate