Après son coming out, un footballeur a « peur » d’aller au Mondial au Qatar

·1 min de lecture
Si l'Australie se qualifiait pour la prochaine Coupe du monde, le milieu de terrain Josh Cavallo, 21 ans, premier footballeur en activité à avoir assumé son homosexualité, aurait « très peur » de se rendre au Qatar en raison de la répression des homosexuels dans le pays.
Si l'Australie se qualifiait pour la prochaine Coupe du monde, le milieu de terrain Josh Cavallo, 21 ans, premier footballeur en activité à avoir assumé son homosexualité, aurait « très peur » de se rendre au Qatar en raison de la répression des homosexuels dans le pays.

La Coupe du monde au Qatar pourrait se faire sans lui. Comme il l?a révélé au quotidien britannique The Guardian, le footballeur australien Josh Cavallo, qui a été le premier joueur en activité à faire son coming out le mois dernier, hésiterait à se rendre au Qatar pour la prochaine Coupe du monde en raison de la répression des homosexuels dans ce pays. Le milieu de terrain, âgé de 21 ans, va même jusqu?à affirmer qu?il aurait « très peur » d?aller au Qatar dans le cas où sa sélection se qualifiait pour la plus prestigieuse des compétitions internationales.

« J?ai lu quelque chose du genre qu'[ils] prononcent la peine de mort pour les homosexuels au Qatar, donc c?est un truc dont j?ai très peur et je ne voudrais pas vraiment aller au Qatar pour ça », a-t-il confié au Guardian. Si Josh Cavallo a déjà évolué avec la sélection des U20 australiens, il n?a pas encore eu l?occasion d?honorer sa première cape avec l?équipe A de l?Australie.

Désigné pays hôte de la Coupe du monde 2022 en 2010, le Qatar fait l?objet de nombreuses critiques de la part de la communauté internationale concernant son traitement des personnes LGBT, ainsi que pour son bilan en matière de droits des femmes et de protection des travailleurs.

À LIRE AUSSICoupe du monde au Qatar : la contre-attaque de la Fifa

La deuxième destination le plus dangereuse pour la communauté LGBT

En 2020, un rapport de l?Association internationale des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexués (ILGA) a expliqué [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles