Après le chaos à Washington, Michelle Obama critique Donald Trump, "président infantile"

·2 min de lecture

Michelle Obama a réagi après l'invasion du Capitole par des partisans pro-Trump. Elle a qualifié le président sortant d'«infantile et déloyal à la patrie».

La journée de mercredi avait bien commencé, a écrit le lendemain Michelle Obama. L'ancienne First Lady a réagi, sur les réseaux sociaux, à l'invasion du Capitole par des partisans pro-Trump, un geste historique qui a débouché sur la mort de cinq personnes, dont un policier. Elle a rappelé sa joie, au réveil, en apprenant la victoire de Raphael Warnock sur Kelly Loeffler, faisant de lui le premier sénateur noir de Géorgie, lui qui officie, comme Martin Luther King, à l'église baptiste Ebenezer. Mais quelques heures plus tard, Michelle Obama a «regardé un gang organisé, violent, furieux d'avoir perdu une élection monter le siège au Capitole des États-Unis» : «Ils ont fièrement agité le drapeau perfide de la Confédération dans les couloirs. Ils ont profané le coeur du gouvernement américain. Et lorsque les autorités ont finalement repris le contrôle de la situation, ces émeutiers et membres de gang ont été escortés hors du bâtiment non pas menottés, mais libres de poursuivre leur journée», s'est-elle offusquée, faisant le parallèle avec la répression policière des manifestations contre le racisme et les violences policières du printemps et de l'été derniers. «Ceux qui ont qualifiés de déloyal à la patrie le fait de s'agenouiller pour une protestation silencieuse, pour tous ceux qui se demandent pourquoi on doit rappeler que la vie des noirs compte, [mercredi] a été un rappel clair que certains Américains sont, en fait, autorisés de dénigrer le drapeau et les symboles de notre nation. Ils n'ont qu'à avoir la bonne apparence.»

«Ce jour était l'accomplissement des voeux d'un président infantile et déloyal(...)


Lire la suite sur Paris Match