Après avoir rencontré Vladimir Poutine, Macky Sall affirme qu'il se rendra à Kiev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« J’irai à Kiev » a déclaré à Accra le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall au lendemain de sa rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine. Ces propos ont été tenus, ce samedi 4 juin, à un groupe de journalistes en marge du sommet extraordinaire de la Cédéao.

Avec notre envoyé spécial à Accra, Jean-Luc Aplogan

C’est juste après la photo de famille des chefs d’État présents au sommet de la Cédéao ici, à Accra, que le président sénégalais a annoncé, en aparté, à un petit groupe de journalistes : « J’irai à Kiev », en sous entendant qu'il lui fallait rencontrer les deux parties en conflit. Après avoir vu Poutine, Macky Sall devrait donc aussi rencontrer Zelensky.

Le président sénégalais n’a pas indiqué de date. Même s’il s’est dit rassuré après ses trois heures d’entretien avec Vladimir Poutine, à Sotchi, déjeuner compris, il fait remarquer que ce n’est pas encore gagné.

Il estime qu’il faut parler également aux partenaires occidentaux qui ont pris des sanctions contre la Russie. En concluant le bref aparté, le président sénégalais a bien fait comprendre qu’ « il y a encore du boulot », Il faut poursuivre la médiation pour espérer des réponses immédiates aux doléances formulées au nom des pays africains.

►À lire aussi: Macky Sall «rassuré» après sa rencontre avec Vladimir Poutine sur les céréales

Macky Sall, arrivé de Sotchi aux premières heures de ce samedi, est présent à Accra avec une dizaine de chefs d’État de l’Afrique de l’Ouest, l’occasion peut-être d’un débriefing informel.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles