Après avoir dépensé 34.000 euros en tickets, il ne pourra pas assister aux Jeux olympiques

·1 min de lecture

Kazunori Takishima espérait battre un record du monde et devenir la personne à avoir assisté au plus grand nombre d’épreuves olympiques payantes. Mais comme l’expliquent CNN et le Japan Times, le rêve de ce fan japonais a été brisé. Il avait dépensé 40.000 dollars, soit environ 34.000 euros, pour acheter 197 billets pour les Jeux olympiques de Tokyo, qui débutent vendredi 23 juillet.

Sauf que face aux risques de contamination au Covid-19, les autorités nippones ont décidé d’interdire le public pour toutes les épreuves et d’organiser les premiers Jeux à huis clos de l’histoire. De quoi briser le rêve et le cœur de Kazunori Takishima. “Tout ce que je ressens maintenant, c’est de la tristesse. Et chaque fois que je regarde les billets, je pleure. Je suis juste triste”, a concédé cet homme d’affaires dans l’immobilier, qui a assisté à sa première olympiade à Turin, en 2006 (JO d’hiver).

>> A lire aussi - L'addition très salée du report des Jeux Olympiques de Tokyo

Au total, il a assisté à 106 épreuves olympiques, alors que le record est de 128 à ce jour, relate Sky News. "Quand je vois les larmes de joie (des sportifs, ndlr) en remportant la médaille, ou leurs larmes de frustration en perdant, cela me donne envie de travailler plus dur. Je reçois ce genre de courage et d'émotion à chaque fois que j'y vais”, explique Kazunori Takishima pour justifier son attachement aux JO, lui qui ne comprend pas la décision d’interdire le public à Tokyo.

>> A lire aussi - Tokyo : un hôtel fait polémique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire : la Cnil ne s'y oppose pas mais demande certains ajustements
Pass sanitaire : mise en place anticipée dans plusieurs bars et restaurants corses
Il faisait croire à ses proches qu'il était gendarme, un Nantais démasqué
Le train le plus rapide du monde a fait ses débuts en Chine
Une incroyable arnaque au diamant a fait 1.200 victimes en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles