Après avoir couché avec un élève, une professeure de 63 ans tue son mari et se suicide

Une professeure âgée de 63 ans a été arrêtée pour avoir prétendument couché avec l'un de ses élèves, en Caroline du Nord. Quelques jours plus tard, elle a tué son mari de 59 ans, avant de se donner la mort.

Drame en Caroline du Nord. Une professeure âgée de 63 ans a tué son époux puis s'est suicidée, quelques jours après avoir été arrêtée pour avoir prétendument couché un des élèves de son école, comme le rapporte le Mirror. Etant donné que son mari ne s'est pas rendu à son travail comme tous les jours, ses collègues ont commencé à se poser de sérieuses questions. Ces derniers ont alors décidé d'appeler un membre de la famille, afin de s'assurer que tout allait bien. Seulement en arrivant à la maison familiale de Caroline du Nord, le membre de la famille a découvert que la demeure était barricadée.

Devenant inquiet, l'individu a décidé d'appeler les forces de l'ordre. C'est ainsi qu'une équipe de SWAT a été envoyée chez la professeure, qui se prénomme Emma Ogle, ainsi que chez son époux Michael. En rentrant dans la maison, dans la journée de mercredi 6 novembre, les membres de la SWAT ont découvert les corps inertes des deux époux. "Il est estimé qu'Emma Ogle ait tué son époux de 59 ans, avant de retourner l'arme contre elle", apprend-t-on.

Un officier du nom a déclaré : "Quand le membre de la famille s'est rendu auprès de la maison afin de vérifier et de voir ce qu'il se passait, il a remarqué qu'Emma Ogle avait un pistolet à la main". Comme le rapporte la police de Huntersville, l'officier a précisé à la chaîne de télévision WSOCTV qu'une fois que l'équipe de SWAT est entrée dans la maison, ils ont trouvé les deux époux décédés (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il enchaîne les violences après que ses voisins n'ont pas donné de bonbons à son fils pour Halloween
Halloween : un Américain se déguise en Jawad Bendaoud et fait polémique
Un instituteur frotte la joue d'un enfant de 4 ans avec le côté abrasif d'une éponge, les parents portent plainte
Sa femme se blesse, il appelle les pompiers une semaine plus tard : "Ses jambes sont en état de décomposition"
Une mère diabolique planifie la mort de ses enfants pendant neuf jours