Après avoir claqué la porte d'"Un si grand soleil", une comédienne rebondit dans "Demain nous appartient"

Le monde des feuilletons quotidiens est un petit milieu. Depuis que quatre séries cohabitent au quotidien sur les principales chaînes de télévision, on ne compte plus les comédiens qui sont passés d'une fiction à l'autre, pour des rôles différents. Ainsi, à l'heure actuelle, dans "Ici tout commence" sur TF1, les fidèles peuvent retrouver pas moins de trois comédiens autrefois présents dans "Plus belle la vie" sur France 3, tel Sofiane Belmouden. Cette fois, c'est au tour d'un ancien visage d'"Un si grand soleil" sur France 2 de revenir au centre des attentions.

Après avoir brutalement quitté le feuilleton maison de France Télévisions à la surprise générale en octobre dernier, Naïma Rodric, qui interprétait Lucille, s'apprête à rebondir dans "Demain nous appartient" sur la première chaîne. La comédienne belge a déjà rejoint Sète pour tourner ses premières scènes comme l'annonce TF1 dans un communiqué. Son arrivée à l'antenne interviendra le 31 août prochain.

Naïma Rodric prendra les traits de Lisa Hassan, enquêtrice de l'IGPN. Petite cousine de Victoire Lazzari (Solène Hébert), elle a une soeur de 16 ans restée à Paris et dont elle a la charge depuis la mort de leurs parents, qui ont succombé à un accident de voiture.

Ironie de l'histoire, dans "Un si grand soleil", l'interprète de Lucille incarnait une journaliste, elle-même en couple avec un jeune policier. En début d'année, dans "Midi Libre", la jeune femme s'était expliquée sur son...

Lire la suite


À lire aussi

"Demain nous appartient" : Des comédiens tournent une scène inédite au profit des soignants
"Danse avec les stars" : Clément Rémiens ("Demain nous appartient") nouveau candidat
Pourquoi "Ici tout commence" et "Demain nous appartient" ne seront pas diffusés ce soir sur TF1 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles