Après les aveux du cardinal Ricard, le Vatican ouvre une enquête préliminaire

Le Vatican a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour violences sexuelles sur mineur après les révélations du cardinal Jean-Pierre Ricard vendredi 11 novembre. Illustration.
Getty Images Le Vatican a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour violences sexuelles sur mineur après les révélations du cardinal Jean-Pierre Ricard vendredi 11 novembre. Illustration.

VIOLENCES SEXUELLES - Le Vatican a annoncé ce vendredi 11 novembre l’ouverture d’une enquête préliminaire après les révélations d’un nouveau scandale d’agression sexuelle par le cardinal français Jean-Pierre Ricard, qui a avoué avoir eu, il y a 35 ans, une conduite « répréhensible avec une jeune fille de 14 ans ».

« Suite aux éléments qui sont apparus ces derniers jours et suite à la déclaration du cardinal Jean-Pierre Ricard, afin de compléter l’examen de ce qui s’est passé, il a été décidé d’ouvrir une investigatio previa (enquête préliminaire) », a indiqué aux journalistes le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

Plus d’informations à venir...