Après les annonces de Macron, pic de réservations dans les trains, sans excès

·1 min de lecture

La SNCF a enregistré un afflux de réservations mercredi soir après les annonces du président Emmanuel Macron, mais ses trains sont loin d'être pleins pour le week-end de Pâques, selon un porte-parole. Au total, "130.000 voyages ont été vendus sur oui.sncf hier (mercredi) soir suite aux annonces, dont environ la moitié pour ce week-end de Pâques, et 40.000 annulations ont été enregistrées", a indiqué le porte-parole de la SNCF jeudi.

Par rapport à mardi, ces chiffres représentent une hausse de 25% des ventes, mais aussi une multiplication par 5 des annulations, a-t-il noté. "Seul un quart des TGV est occupé à plus de 80% pour ce week-end", a remarqué le porte-parole.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 1er avril

"Aucune inflation particulière des prix"

Le site de réservation oui.sncf avait été difficilement accessible mercredi soir peu après l'allocation du président Emmanuel Macron, "en raison d’une très forte sollicitation".

Si les déplacements vont être restreints au-delà de 10 km, Emmanuel Macron a indiqué que pour le week-end pascal, les Français "qui souhaitent changer de région pour aller s'isoler pourront le faire durant ce week-end de Pâques". Cette tolérance "s'achève lundi soir", a ensuite précisé le ministère de l'Intérieur.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid-19 : y a-t-il réellement un risque de contamination en extérieur ?

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

> Les fêtes privé...


Lire la suite sur Europe1