Vaccination: un record de prise de rendez-vous après les annonces de Macron

·3 min de lecture

VACCIN - Emmanuel Macron resserre la vis dans les restrictions anti-Covid et la réaction des Français a été immédiate. Le président a annoncé ce lundi 12 juillet l’extension du pass sanitaire à de nombreux lieux et la vaccination obligatoire des soignants et non soignants en contact avec les personnes à risque.

Dans la foulée de ces annonces, la plateforme Doctolib a été prise d’assaut pour les rendez-vous de vaccination, à tel point que le site a été saturé et une file d’attente a été créée. “Même nous, on n’était pas prêts”, a plaisanté la plateforme sur son compte Twitter, où il y avait après 20h près de 10 minutes d’attente pour accéder au site.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Doctolib a annoncé un “record” de prise de rendez-vous lundi soir avec plus de 20.000 créneaux pris toutes les minutes sur la plateforme pour la vaccination. Par anticipation, 212.000 personnes avaient déjà pris rendez-vous dans la journée pour une première injection ce week-end, déjà “un record” depuis un mois et “jusqu’à 40% de plus que les week-ends précédents”.

1,3 million de Français ont pris rendez-vous en près de 24 heures

Après avoir communiqué un premier chiffre de 926.000 prises de rendez-vous, Doctolib a réévalué ce chiffre à quelque 1,3 million ce mardi matin. De quoi anticiper une forte accélération du nombre de vaccinés en France dans les prochains jours, alors que l’on assistait à une petite remontée du nombre de rendez-vous pour une première dose ces derniers jours. “Ce sont des milliers de vies qui ont été sauvées en l’espace de quelques minutes, quelques heures”, s’est félicité ce mardi matin sur BFM TV, Olivier Véran.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Même effet ressenti du côté de Vitemadose, selon son cofondateur Guillaume Rozier qui relève que 13.000 utilisateurs essaient chaque minute de prendre rendez-vous pour avoir leur dose de vaccin.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le président a clairement expliqué que ces mesures visaient à pousser les personnes réticentes au vaccin anti-Covid à se faire vacciner, leur cadre de vie étant largement impacté. En effet, le pass sanitaire sera obligatoire dans les “lieux de loisirs et de culture” rassemblant plus de 50 personnes au 21 juillet, cela à partir de 12 ans.

En passant par la loi, il espère également l’étendre à partir de “début août” aux cafés, restaurants (en terrasse comme en intérieur), aux centres commerciaux ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets.

Quant aux professionnels de santé, ils “auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner” et après cette date seront mis en œuvre “des contrôles et des sanctions”. Enfin, cet automne, les tests PCR deviendront payants, sauf s’ils sont prescrits par ordonnance.

À voir également sur Le HuffPost: Les personnels de santé auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner avant des contrôles

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles