Après une année terrible, Versailles cherche à se renouveler

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Après une annus horribilis, Versailles passera finalement les fêtes de fin d'année confiné, jusqu'à une possible réouverture en janvier qui s'annonce pleine de défis voire délicate, puisque l'exécutif n'a pas donné son feu vert à la réouverture le 15 décembre.

L'extension, la semaine dernière, de la fermeture des lieux culturels pour au moins trois semaines supplémentaires a douché les espoirs d'un rapide retour à la normale dans les couloirs de la résidence royale, que la pandémie de coronavirus aura privé de public pendant cinq mois cette année.

Tout avait été pourtant méticuleusement préparé en vue d'une réouverture le 15 décembre, avec en point d'orgue une rétrospective consacrée au peintre Hyacinthe Rigaud qui réunissait pour la première fois les deux exemplaires de son portrait de Louis XIV, l'un des plus reproduits dans les manuels d'histoire.

Versailles est sorti groggy du premier confinement

"Cette exposition a un symbole de résilience, de résurrection", confiait la semaine dernière Laurent Salomé, le directeur du Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, qui a voulu croire jusqu'au bout à une réouverture avant Noël. "Le château de Versailles, c'est un lieu qui n'a de sens que quand il est rempli de monde qui traverse ses allées, ses galeries, quand les jardins sont parcourus par les visiteurs", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi