Après un accident de voiture violent, elle perd ses indemnisations pour blessures !

En 2017, Kamila Grabska est victime d'un accident de voiture qui change le cours de sa vie. Suite à cet incident, elle dépose une demande d'indemnisation, affirmant que ses blessures l'empêchent de mener une vie normale.

Une blessure grave suite à un accident de voiture

Elle décrit des douleurs persistantes au dos et au cou, qui, selon elle, des douleurs handicapantes au point de ne plus pouvoir travailler. Ou même réaliser des tâches de la vie quotidienne.

La demande d'indemnisation de Kamila Grabska est substantielle. Elle réclame l'équivalent de 767 000 euros dans son pays, justifiant cette somme par l'ampleur de ses douleurs et l'impact sur sa vie quotidienne. Les médecins confirment initialement ses déclarations, notant une détérioration significative de sa capacité à effectuer des activités quotidiennes sans souffrance.

Cependant, des événements postérieurs à l'accident jettent un doute sur la véracité de ses déclarations. Quelques jours après avoir soumis sa demande, Kamila est filmée en pleine participation à un concours de lancer de sapin de Noël. Une autre vidéo la montre en balade avec son chien pendant une heure dans un parc. Elle ne montrait pas de signes apparents de douleur ou d'une condition physique limitée.

La "double vie" de l'Irlandaise ne plaît pas aux assurances

Face à ces preuves contradictoires, le tribunal décide d'examiner de plus près la demande d'indemnisation de Kamila Grabska. Les vidéos, présentées comme preuves, montrent une personne capable de participer à des activités physiques qui devraient être impossibles pour quelqu'un souffrant de douleurs...Lire la suite sur Autoplus